LA GEPP, C’EST NON !

LA GEPP, C’EST NON !

La CGT n’a pas signé l’accord GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels)

Voici les principaux points bloquants :

➢ Aucun chapitre particulier consacré aux femmes, les plus impactés dans le développement de leur carrière.

➢ Rien sur les personnes en situation de handicap.

➢ Quasiment rien sur les VAE et VAP (Validation des Acquis par Expérience /Professionnelle), ni sur les moyens matériels ou temporels que l’entreprise pourrait mettre à disposition.

➢ Rien de concret pour faciliter la mobilité entre industrie et tertiaire.

➢ Aucune définition claire de l’âge sénior ce qui en dit long sur le manque d’ambition de l’entreprise d’évoluer vers des mesures d’âge, malgré l’adoption de la loi sur la retraite à 64 ans. Baisse de l’aide au rachat de trimestres…

➢ Et une aberration notoire : l’utilisation de l’IFC (Indemnité Fin de Carrière) pour vous financer un départ anticipé à la retraite. Même si ce dispositif peut être tentant pour certains salariés à bout de souffle, pourquoi serait-ce au salarié de sacrifier une partie de son IFC ? 

A nos yeux, cet accord représente ni plus ni moins une RCC (Rupture Collective Conventionnelle) déguisée et low-cost.

➢Pour exemple en cas de mobilité externe, l’indemnité supplémentaire passe de 20 à 10 mois de salaires, avec une valeur plancher l’indemnisation à 30 000 au lieu de 60 000 euros.

➢L’accord permettra ainsi de se débarrasser de certains salariés à moindres frais lors des prochaines restructurations d’ateliers.

Bien évidemment, nous y trouvons de belles promesses en matière d’évolution de carrière, de formation, d’outils d’accompagnement, de gestion des talents !

➢Mais l’évolution renvoie toujours à une responsabilité individuelle. Les obstacles à votre reclassement ne pourraient être liés qu’à vos difficultés à développer votre « employabilité » et non à la diminution permanente des postes sur certains NRI (Niveau de Responsabilité Individuelle).

Au vu de tous ces éléments, la CGT ne cautionne pas cette nouvelle régression sociale.

Petit rappel, les syndicats signataires sont la CFDT, SUD et CGT-FO.

La CGT-FO n’est pas la CGT Michelin

Partagez vos convictions !

SE SYNDIQUER

Besoin de se syndiquer ?

x